Mezzo Soprano

Cecilia commence la musique à l’âge de 5 ans avec le piano d’abord, puis le violoncelle. Passionnée par la voix, Cecilia intègre très vite la classe de chant du CNR de Montpellier auprès de Madame Andréa Guiot. Elle poursuit sa formation à l’Ecole Normale Alfred Cortot à Paris et se perfectionne auprès de personnalités telles que Mady Mesplé, Claude Calès, Valérie Millot, Magali Damonte, Bertrand Halary et Yves Coudray. Elle remporte le 4ème prix du Forum Lyrique Européen d’Arles, sa Médaille d’Or à l’unanimité avec « Félicitations du Jury », puis son diplôme Supérieur de L’Ecole Normale Alfred Cortot.

Sur scène, elle débute avec Pauline dans La Vie Parisienne d’Offenbach, Marion dans Les Saltimbanques de Louis Ganne, Clara du Chapeau de Paille d’Italie de G.Lafarge, mais aussi dans des comédies musicales telles que Crazy Love de Ribera en créant le rôle de Mercedes au Théâtre de Nice.

A l’opéra, elle obtient son premier grand rôle avec Rosine dans le Barbier de Séville de Rossini, Taven dans Mireille de Charles Gounod à Arles aux côtés de Michel Trampon, et découvrira l’immense bonheur de chanter Carmen de Bizet.

Salle Cortot, à Paris, elle interprète Candelas dans L’Amour Sorcier de Manuel de Falla où elle collabore avec Dominique Rouits, et le célèbre chef d’orchestre français Jean-Sébastien Béreau.

Elle participe à diverses manifestations notamment au Théâtre Antique d’Arles, invitée à célébrer le Xème anniversaire du Festival Lyrique Européen présenté par Frédéric Lodéon. Elle chante également le Stabat Mater de Pergolèse, le Requiem de Mozart, le Magnificat de Bach, le Stabat Mater et la Petite Messe Solennelle de Rossini, mais aussi la Fausse Mère dans Salomon d’Haendel au Festival de Musique Sacrée à Marseille.

Engagée et fascinée par une multitude d’univers musicaux, Cecilia goûtera aux joies des opéras pour enfants dans La sorcière du placard aux balais de Marcel Landowski, et dans Les Fables Enchantées d’Isabelle Aboulker.

Cecilia se passionne pour le théâtre lyrique plus populaire, tel que la Zarzuela et le Broadway, et multiplie son apprentissage dans ces différents styles musicaux, notamment dans le monde du Tango.

Parmi ses autres projets, Shoushane dans Gariné de Tchouhadjian (opérette arménienne), Hélène dans La Belle Hélène d’Offenbach, la Troisième Dame dans la Flûte Enchantée de Mozart. En 2016, elle sera au Festival d’Avignon aux côtés du metteur en scène Eric Bouvron et créera le rôle chanté de la Porteuse de lumière dans la pièce de théâtre Marco Polo et l’Hirondelle du Khan.